Cantines scolaires : limitation des produits à base de soja recommandée

Dernière mise à jour : 25 juil.


Dans un rapport publié en juin 2022, l’AGORES, l’association des responsables de restauration collective publique, recommande de limiter les services de plats, desserts et boissons à base de soja dans l’offre alimentaire de la restauration scolaire.

Depuis la loi EGAlim qui a pérennisé le menu végétarien, les collectivités sont incitées à trouver des alternatives végétales et dans ce cadre, le soja a une place importante.

Néanmoins, le soja contient des isoflavones, des phyto-oestrogènes pour lesquels il existe une dose journalière à ne pas dépasser.

Le rapport recommande ainsi de/d’ :

- Appliquer le principe de précaution tant que la teneur en isoflavones n’est pas connue pour éviter de dépasser la dose journalière recommandée ;

- Ne pas proposer de produits qui contiennent plus d’isoflavones que la dose journalière à eux seuls, tels que les desserts ou boissons ;

- Choisir des produits à base de soja BIO, car ils sont pour 100 % d’entre eux produits en France et contiennent de ce fait moins d’additifs ;

- Identifier le soja dans tous les types de préparations et notamment les produits prêts à l’emploi.

Le rapport recommande d’appliquer le principe de précaution.

Source :

Recommandations aux acheteurs de la restauration collective, les produits à base de soja pour la restauration collective

(Agores)

13 vues