Un décret élargit les critères d'attribution de la médaille de la famille


Le décret 203 du 17 février 2022 élargit les critères d'attribution de la médaille de la famille afin de tenir compte des différentes formes de parentalité et du rôle des personnes intervenant auprès des familles.

Ce qui change

L’objectif est double :

- tenir compte des différentes formes de parentalité existant dans la société ;

- reconnaître le rôle des bénévoles et professionnels qui interviennent auprès des familles et qui assurent l'accueil du jeune enfant et la protection de l'enfance.

Sont ainsi désormais également éligibles à cette distinction :

- les personnes qui élèvent ou qui ont élevé dignement un ou des enfants dans un contexte familial, social ou économique particulièrement difficile ;

- les veuves et veufs ou d'acte de terrorisme (et plus seulement « de guerre ») qui élèvent ou ont élevé seuls un ou des enfants ;

- personnes qui dédient ou qui ont dédié leur vie professionnelle ou leur action bénévole à l'accompagnement, à la protection et à la défense de l'enfance et des familles, notamment dans les domaines de l'accueil des jeunes enfants, de la protection de l'enfance, du soutien à la parentalité, de la prévention et de la lutte contre la pauvreté des enfants et des familles et de la protection maternelle et infantile.

Le décret opère une modification sémantique :

la « médaille de la famille » devient la « médaille de l'enfance et des familles ».


Source :

Décret n° 2022-203 du 17 février 2022 relatif à la médaille de l'enfance et des familles

(JO du 19 février 2022)



22 vues